Archives de catégorie : thés jaunes

Junshan Yin Zhen – Palais des Thés

Voici un cru qui sommeille dans mon armoire à thé depuis le mois de juin. Je l’ai déjà goûté deux fois et je souhaitais vous en parler depuis un bon moment dans l’optique de compléter mon étude comparative des Huang Cha (黄茶) disponibles sur le marché franco-belge.

Plais des Thés nous propose ici un Junshan Yin Zhen (君山银针) du Hunan (湖南). Il s’agit bien d’un des trois thés jaunes officiellement reconnus; c’est d’ailleurs le plus prestigieux des trois.   Continuer la lecture

Meng Ding Huang Ya – Dammann Frères

Le moment est venu de débriefer le second thé jaune que j’ai teste avec B.; il s’agit du Meng Ding Huang Ya de Damman Frères. Celui-ci vient (normalement) du Sichuan et fait bien parti de la liste des trois thés jaunes officiels chinois (si ça n’était pas le cas, je ne le présenterais même pas ici…). Poussant sur les sommets brumeux ces thés sont connu depuis la dynastie Tang (VIIe siècle); ils étaient alors tribu de l’empereur, et ce, jusqu’à la dynastie Qing. Ces thés sont réputés plus sucrés et moins acides que les thés verts chinois. Ils ont la réputation d’être le résultat du travail d’un tout petit nombre d’artisans seuls capable de les réaliser. Nous allons tester cela : Continuer la lecture

Huo Shan Huang Ya – Mariage frères

Il y a une semaine, mon tea friend/frère de bateau à thé B. est venu chez moi avec un petit trésor: quelques grammes de thé jaune reçu dans une coffret découvert Mariage Frères. Il sait que je suis septique et tatillon sur le sujet thé jaune et voulais qu’on le goûte ensemble.
Il s’agit d’un Huo Shan Huang Ya (L’appellation est déjà en adéquation avec un des trois thés jaunes reconnus comme tels; c’est déjà bon signe): des Bourgeons Jaune du Mont Huo situé dans la région chinoise de l’Anhui. C’est un thé « ancien » dont les premières mentions remontent à la dynastie Tang. Le Mont Huo jouit d’un environnement exceptionnel : les plantations sont entourées de forêts aux feuillages persistants préservées de toute pollution. La température moyenne annuelle est de 14° et des pluies fréquentes assure la croissance de la végétation.
Continuer la lecture