Archives de catégorie : boutiques & enseignes

La Chinoiserie (Wanze)

L’univers du thé a ceci de particulier qu’il est infini… Chaque fois qu’on pense en avoir fait le tour, on découvre quelque chose de nouveau! Il y a peu, une connaissance m’a renseigné une nouvelle adresse dont je n’avais jamais entendu parler. Sa source? Un vieil article de L’Avenir daté de septembre 2013… (Je sais, ça fait peur!). Nous avons d’ailleurs été très vite été prévenu que l’endroit n’existait peut être déjà plus. Une rapide enquête sur le net m’indique traces d’activité remontant au mois de juillet dernier – rien de plus récent. Il m’est vite devenu évident que la meilleur façon de savoir ce qu’il en est reste de s’y rendre en personne.

Après avoir traversé la vallée de la Meuse et battu la campagne Hesbignonne, nous arrivons dans la petite agglomération de Wanze. Nous trouvons aisément le chemin d’une ravissante petite place bordée d’arbres. La boutique et là, tout à côté et à l’intérieur… c’est éclairé!

Continuer la lecture

Diamant Vert – Goutte de Thé (ou prétexte à parler de Guizhou)

Aujourd’hui, je vais tester un thé d’un site web que je ne connais pas: Goutte de thé. C’est la toute première fois que je vais boire quelque chose qui vient de chez eux; j’espère ne pas être déçu. J’avais le choix entre deux thés: soit un Yun Wu, soit un « diamant vert ». Les Yun Wu c’est connu, on en entend souvent parler mais le diamant vert ça ne me dit rien, c’est inconnu au bataillon. J’ai donc opté pour celui-là.

Mon premier réflexe est de regarder ce qu’on en dit sur le site internet de Goutte de Thé. Il y est décrit comme étant un thé vert issu d’un jardin bio de la province de Guizhou. Créé par un certain Monsieur Mou, ce thé n’était – à l’origine – pas destiné à devenir un grand cru car son processus de fabrication n’entrait pas dans les critères très stricts imposés par la Chine (: un bourgeon et une seule feuille). Cependant, après des année de travaille, d’essais et corrections, il s’impose avec son bourgeon et deux à trois feuilles comme l’un des meilleurs crus de Guizhou et reçoit plusieurs prix. Voici ce qu’on nous en dit, ni plus ni moins. J’ai essayé de remonter l’info de diverses façons mais avec peu ou prou de succès. Les autres blogs similaires à celui qui à le plaisir de vous offrir cette lecture 😉 relaient tous les mêmes informations en précisant la période de récolte: le printemps et l’altitude : 1000m. Adepte des dénominations chinoises, des cultivars et géographies précises; je reste sur ma faim. En fouinant encore un peu sur le net, je fini par trouver que c’est un Zhu Cha (un thé en perles: ça je l’aurais bien dit tout seul) qu’on peut appeler Lü Bao Shi. Je ne parviens pas à aller plus loin pour le moment… Continuer la lecture

Genmaïcha Matcha – Jugetsudo

Après quelques semaines de travail acharné, il m’a semblé bon de profiter de mon premier jour de congé pour revenir vers vous et présenter un petit thé. Il s’agit du Gnmaïcha au Matcha de Jugetsudo. Il s’agit d’une petite boîte que j’ai reçue en cadeau accompagnée d’un Bancha Hojicha et d’un Sencha Asa.

Le Genmaïcha est une spécialité du Japon. Il s’agit d’une base de thé sencha ou bancha (c’est selon) agrémentée de riz soufflé. Nos amis nippons en raffolent lors des repas. Une histoire « assez drôle » fait remonter les origines du Genmaïcha au XVe siècle. À Hakone, sur l’île principale d’Honshu, vivait un Samouraï qui avait pour habitude de boire un bol de thé à chaque fois qu’il préparait une bataille. Un jour, son malheureux serviteur Genmai eut la maladresse de faire tomber quelque grains de riz dans le thé de son maître. Le Samouraï qui était un homme un tantinet expansif et colérique, agrippa aussi tôt son katana et décapita Genmai sans aucune autre forme de jugement. Une fois la tête de ce dernier ayant roulé au sol, le Samouraï – colérique mais économe – but néanmoins le thé et à sa grande surprise le trouva délicieux! À partir de ce moment, en mémoire de Genmai, il but chaque jours une tasse de thé vert au riz qui baptisa Genmaïcha. Cette histoire pour le moins romancé doit être prise avec des pincettes, les réelles origines de ce thé remonteraient plutôt aux années 40, lorsque les populations les plus démunies étaient contraintes à mêler du riz à leur thé, car celui-ci était devenu trop onéreux.

Avec le temps, il devenu commun de voir le genmaïcha se mélanger avec du Matcha (poudre de thé vert: https://tea-experience.be/2017/03/19/le-matcha-pour-les-debutants/ ). En « l’améliorant » de la sorte, on le rend plus tonique, plus énergisant. Il peut alors prendre le nom d’Iri Genmaïcha. Continuer la lecture

Cape and Cape maison de thé africaine

Voici un moment que je n’ai rien publié sur le blog. J’ai été très pris par le boulot pour le moment et le soir, je dois travailler sur plusieurs projets personnels très chronophages mais je ne vous oublie pas! Heureusement, pour m’aider à garder le cap (-e and cape), j’ai mon tea-friend B. qui a accepté de rédiger un article à ma place! Voici donc un excellent compte rendu de sa visite à la boutique Cape and Cape de Paris.

Je veux être clair sur le fait que tout ce qui suit à été rédigé par B. et non par moi. Si l’article vous plait, c’est lui qu’il faudra féliciter!

Continuer la lecture

De l’importance du sens critique lorsqu’on achète du thé

 

Cette semaine, j’ai vécu un grand moment de malaise. Je me suis retrouvé confronté à une personne qui – ne s’étant pas renseignée – a acheté un thé qui n’est pas ce qu’elle pensait mais qui refusait d’admettre s’être fait rouler… Je suis navré de vous l’annoncer aussi platement mais ce genre de chose se produit tous les jours ! Et je suis, de nouveau, navré de vous le dire sans prendre de gants mais : le thé c‘est un business et tous les vendeurs ne sont pas honnêtes! Attention! Je ne dis pas qu’ils sont tous des escrocs. Même si un grands nombre d’eux sont munis de bonnes intentions, il se cache dans la foule quelques renards qui sont prêts à profiter de votre naïveté. C’est pourquoi je ne saurait que trop vous conseiller de vous renseigner un minimum sur vos futurs achats et de – sans tomber dans la paranoïa – faire preuve d’un tout petit peu de sens critique. Voici quelques petits trucs et astuces auxquels j’ai moi-même recours lorsque je souhaite faire l’acquisition d’un nouveau thé. Continuer la lecture

Le Cha Hû-Thé – boutique de Waterloo

Il y a quelques semaines lors d’une virée en amoureux. Le hasard de la route nous a menés vers Waterloo. Informés qu’il y avait une boutique de thé là-bas, nous avons choisi de nous arrêter pour découvrir cet endroit jusqu’alors inconnu. Sachant que vous aussi vous aimez découvrir de nouvelles boutiques et enseignes j’ai voulu partager mon expérience avec vous. Continuer la lecture