Pu Erh Impérial – Palais des Thés

Pour découvrir le vaste monde des Pu Erh Palais des Thés propose le Pu Erh Impérial. Je suis assez d’accord avec ça; c’est un thé que je connais bien et qui – à mon sens – reprend bien l’éventail des notes propres aux Pu Erh cuits. Je vais donc prendre un moment pour analyser le profil organoleptique de ce thé.
L’étiquette du paquet est pour le moins succincte: « Pu Erh Impérial – Thé Sombre de Chine » pas plus d’info sur les notes possibles et la provenance (On déduira Yunnan mais sans plus de certitude).

Pour l’infusion, il est indiqué 4 minutes à 95°. Pas d’indication de grammage et de mode d’infusion.
Je vais le faire comme d’habitude: 3g dans une théière en porcelaine de 0.35L à la température et temps indiqués.

Feuilles sèches: Les feuilles sont marron, couleur chocolat. Elles sont assez petites et serrées. Je vois un ou deux bourgeons et pas mal de tiges. L’odeur rappelle celle d’une cave, l’humidité, la fermentation.

Infusion:
Feuilles d’un noir de jais. les feuilles ne sont pas très grandes, elles restent serrées, présence de tiges. À l’œil, je n’identifie pas de bourgeons. Il y a une forte odeur d’étable et de terre humide, d’humus. En refroidissant, les feuilles infusées prenne un odeur très sucrée proche de celle de la réglisse.

Liqueur:
La couleur est marron foncés, chocolat. La saveur est sucrée au départ et légèrement acide ensuite. L’éventail des note est large: champignon et terre humide, feuilles mortes et humus, étable et animal,  cave et réglissé, un peu cuire également. La texture est lisse puis légèrement poudrée.

Organoleptique:
Dès la première gorgée l’infusion est sucrée; sucrée mais puissante. Les notes terre et humus enveloppent la bouche. Par rétro olfaction des notes champignon et cuire apparaissent. Les tanins présents se manifestent par une texture poudrée qui permet un belle longueur sucrée et terreuse en bouche. On déplorera peut être son manque d’équilibre entre les notes et les textures.

Bilan: Ce Pu Erh Impérial est une valeur sûr. Ça n’est pas un thé exceptionnel mais il tient ses promesses en permettant de (re)découvrir une grande partie des notes des thés sombres cuits (peut être les notes racines manquent-elles…). Il manque à mon sens d’un peu d’équilibre: trop de notes et peu d’harmonie sur les textures. Il reste néanmoins riche en goût et j’apprécie sa saveur sucrée. À 9.80€ les 100g c’est un très bon rapport qualité/prix. Il vaut bien un 7/10.

Retrouvez ce thé ici: http://www.palaisdesthes.com/fr/pu-erh-imperial-174.html 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *